Après la tentative avortée de l'affaire Marc Jacob (CE, ass., 31 mai 2016, n° 393881, Jacob), la décision de renvoi du Conseil d'État du 16 septembre 2019 (CE, 9e et 10e ch., 16 sept. 2019, n° 431784) donnera l'occasion au Conseil constitutionnel de se prononcer pour la première fois sur la conformité à la constitution d'une « discrimination par ricochet » prenant sa source dans l'application de la directive « fusions », et concernant le régime français des scissions partielles avant la réforme du régime spécial des fusions et opérations assimilées de 2018.

To read this complete article visit Revue de Droit Fiscal.