Les acteurs du monde judiciaire comme les pouvoirs publics proposent de faire une place croissante à la médiation pour régler les conflits. La diversité des pratiques comme la multiplicité des offres traduisent-elles un réel essor de ce mode alternatif de règlement des litiges? Ce mouvement s'accompagne-t-il de la mise en plce d'outils adéquats, notamment pour les avocats et les magistrats?

Téléchargements –