Aperçu

Avocat au Barreau de Paris, Laurent Borey est l’Associé dirigeant du département Tax, Transactions & Consulting de Mayer Brown à Paris et est également l’un des responsables mondiaux de cette activité au sein de Mayer Brown LLP.

Laurent est réputé pour son expertise en matière de structuration fiscale des opérations de LBO et M&A tant du côté des investisseurs que du côté des dirigeants du groupe cible. Son activité inclut également la structuration de fonds d’investissements, la structuration d’opération de PPP portant sur des infrastructures publiques et le conseil en transactions immobilières.

Laurent et ses équipes ont également développé une compétence toute particulière dans l’accompagnement des managers de fonds d'investissement et d'entreprises pour la structuration de leur investissement dans leur fonds ou entreprises (co-investissement et carried interest) et de leur rémunération. La riche expérience de Laurent en matière de contrôle et contentieux fiscal lui permet de compléter utilement ses travaux d’analyse.

Lors de ces dernières années, Il est intervenu sur plusieurs opérations internationales de grande envergure représentant plus de 100 milliards de dollars tels que : Sotheby’s (retrait de cote – holding de Patrick Drahi), Mediawan (OPA – KKR/ fondateurs), Altice Europe (retrait de cote – Patrick Drahi) April (CVC), spin-off d’Altice, Delachaux, Rubix (anciennement IPH), SIACI, Primonial, Webhelp, CPK (Eurazeo), Cooper (Charterhouse), Cablevision (Altice), Suddenlink (Altice), NextRadioTv (Group News Participation), Comexposium (Charterhouse), Portugal Telecom (Altice), Express Roularta Group (Altice), Numericable-SFR (Altice), Worldwide Flight Services (LBO France), Labeyrie (LBO France), Elis (Eurazeo), Parex Group (CVC Capital Partners), SFR (Numericable), Hamleys (Ludendo) et Vivarte.

Laurent est distingué en Band 1 par Chambers. Il a été nommé, en 2014, « avocat de l’année » par le magazine Option Finance et « Fiscaliste de l’année » en 2011, 2014, 2015, 2017, 2018 et 2019 par le Magazine des Affaires. Il est également référence dans les publications Who’s Who Legal et Who’s Who France.

Il parle français, anglais et espagnol.

Langues

  • Anglais
  • Français

Expérience

Deals récents ou en cours sur lesquels Laurent Borey a travaillé:

  1. Conseil des dirigeants de UTAC CERAM (Union Technique de l’Automobile, du Motocycle et du Cycle) dans le cadre de sa cession par le FCDE à Eurazeo.
  2. Conseil d’Altice France sur l’émission de plus de 900 millions d’euros d’obligations guaranties de premier rang d’une maturité de 8,25 années.
  3. Conseil de Next Private B.V., filiale de Next Alt S.à.r.l, une entité contrôlée par Patrick Drahi, fondateur et actionnaire d’Altice Europe, sur la structuration fiscale du rachat de toutes les actions ordinaires du capital d’Altice Europe.
  4. Conseil d’Altice USA sur la structuration fiscal de la cession de 49,99% de l’activité fibre de la société Lightpath à Morgan Stanley Infrastructure Partners pour une valeur d’entreprise évaluée à 3,2 milliards de dollars.
  5. Conseil de BidCo Breteuil, holding constituée par KKR, et par les fondateurs du conglomérat de médias français Mediawan, dans le cadre du lancement d’une OPA sur l’ensemble des titres de Mediawan. Conseil en simultané de BidCo Breteuil et Mediawan sur trois autres acquisitions conditionnelles distinctes: Lagardère Studio, Leonine and Groupe Troisième Œil.
  6. Conseil de SERB, soutenue par Charterhouse Capital Partners, dans le cadre de l’acquisition de Veriton Pharma Ltd, groupe pharmaceutique britannique.
  7. Conseil de Magellan Partners dans le cadre de l’acquisition de l’intégrateur de logiciels spécialisés dans les logiciels Salesforce, Karoo SAS, auprès des dirigeants et actionnaires de Karoo et dans le cadre de l’acquisition du groupe Opusline.
  8. Conseil de Djula, marque de joaillerie de luxe, dans le cadre de la cession d’une participation majoritaire de son capital au groupe Shanghai Yuyuan Tourist Mart (Group) Co., Ltd., détenu par Fosun International Limited.
  9. Conseil de CVC dans le cadre de son investissement dans EcoVadis SAS, leader mondial en matière de notation RSE des entreprises.
  10. Conseil ICG dans le cadre de l’investissement dans Picard, entreprise de distribution de produits surgelés, par l’intermédiaire de la holding Invest Group Zouari (IGZ).
  11. Conseil des dirigeants de groupe Primonial dans le cadre de l’acquisition des titres de la société par Latour Capital and Société Générale Assurances aux côtés de Bridgepoint.
  12. Conseil de Webhelp, leader européen d’externalisation de la gestion de l’expérience client et des processus métiers, dans le cadre de sa cession à Groupe Bruxelles Lambert (GBL).
  13. Conseil de SFR FTTH, une joint-venture d’Altice France et du consortium constitué par Allianz Capital Partners, Axa Investment Managers et OMERS Infrastructure sur les aspects de structuration de l’acquisition de Covage group.
  14. Conseil de L-GAM Advisers dans le cadre de l’acquisition d’Amplitude Systèmes, un fabriquant de lasers ultra-rapides destinés à des applications scientifiques, médicales et industrielles.
  15. Conseil de BidFair USA Inc, entité détenue à 100% par Patrick Drahi, dans le cadre de l’acquisition de la maison de vente aux enchères américaine Sotheby’s.
  16. Conseil d’ICI, holding financière de Clestra, sur les aspects juridiques et fiscaux de l’acquisition de 33% de Clestra Hauserman, aux côtés de KC Green Holdings auprès d’Impala.
  17. Conseil d’Accor Invest et ses dirigeants dans le cadre du spin-off d’Accor Invest, d’Accor Hotel.
  18. Conseil d’Ophiliam Management sur les aspects juridiques et fiscaux de la vente de Funecap à Charterhouse Capital Partners, de même que dans le cadre de leur réinvestissement à leurs côtés.
  19. Conseil de Daltys dans le cadre de l’acquisition de Maxibay, société de e-commerce spécialisée dans la vente de café, détenue par ses dirigeants, un fonds dirigé par MBO Partenaires, trois fonds dirigés par Entrepreneur Venture Gestion et d’autres actionnaires minoritaires sur les aspects juridiques, fiscaux, de structuration et de financement d’une opération de build-up.
  20. Conseil d’Altice France – filiale d’Altice Europe N.V., groupe multinational de télécommunications et câblo-opérateur, dans le cadre de la structuration de sa filiale dédiée au déploiement de la fibre en zone moyennement dense, SFR FTTH, et de la cession d’une participation minoritaire de 49,99% du capital de cette filiale, pour un prix de 1,7 milliard d’euros, à Allianz Capital Partners, AXA Investment Managers, et OMERS Infrastructure – Real Assets, qui a été officiellement finalisée le 27 mars 2019.
  21. Conseil du laboratoire franco-néerlandais Cooper-Vemedia sur les aspects de structuration de l'acquisition de 12 marques pharmaceutiques auprès de Sanofi.
  22. Conseil de Chateauform sur les aspects juridiques et fiscaux du refinancement du groupe (nouvelles émissions obligataires).
  23. Conseil du fonds d’investissement Charterhouse dans le cadre de la structuration de l’acquisition d’une participation majoritaire du courtier en assurances SIACI SAINT HONORE aux côtés des dirigeants et Ardian Mid Cap Buy-Out auprès du Groupe Edmond de Rothschild et Ardian Mid Cap Buy-Out.
  24. Conseil de Charterhouse Capital Partners et Sagemcom dans le cadre du refinancement du groupe.
  25. Conseil de Comexposium (détenue par CCIP et Charterhouse) dans le cadre de la structuration de l'acquisition de L’Etudiant Coalition Media Group (CMG), un groupe de presse et organisateur d’événements pour étudiants.
  26. Conseil des dirigeants de Delachaux SA, spécialiste des infrastructures du rail et des systèmes de gestion de l’énergie et de données, dans le cadre de l’investissement minoritaire de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) au capital de Delachaux.
  27. Conseil de Charterhouse dans le cadre de la cession du groupe SIACI SAINT HONORE à son management et à ses équipes
  28. Conseil du fonds d’investissement ICG dans le cadre de l’acquisition de Sogal, fabricant français de produits sur-mesure destinés à l’aménagement intérieur.
  29. Conseil de Comexposium, organisateur de salons, dans le cadre du refinancement de sa dette.
  30. Conseil des dirigeants de Primonial, société de gestion d’actifs, dans le cadre de l’acquisition d’une participation majoritaire par Bridgepoint.
  31. Conseil du fonds d’investissement Sagard dans le cadre de l’acquisition d’Ipackchem, société européenne spécialisée dans la fabrication de récipients en plastique rigide, auprès de Cerea Partenaire et Bpifrance.
  32. Conseil de Cooper/Vemedia, groupe pharmaceutique, dans le cadre du refinancement de sa dette.
  33. Conseil de Charterhouse et d’autres investisseurs dans le cadre de l’acquisition de SERB pharmaceuticals, groupe pharmaceutique.
  34. Conseil de Coalition Media Group dans le cadre de l’acquisition de L’Etudiant, groupe de presse, et d’autres activités média BtoB auprès de SFR.
  35. Conseil d'Eurazeo dans le cadre de l’acquisition de CPK (Carambar, Poulain, Krema), fabricant de bonbons et chocolats, aux côtés d’autres investisseurs, auprès de Mondelez International.
  36. Conseil de Stago, spécialisé dans les domaines de l'hémostase et de la thrombose, dans le cadre de l’acquisition de 80% des actions restantes d’HemoSonics, société américaine spécialisée dans les centres de diagnostics et de soins, auprès des fondateurs.
  37. Conseil d’Altice NV sur les aspects fiscaux et de structuration dans le cadre de l’entrée en bourse à New York de sa filiale américaine Altice USA.
  38. Conseil des dirigeants de Industrial Parts Holding (IPH), groupe spécialisé dans la distribution de fournitures industrielles, dans le cadre de l’acquisition d’IPH par Brammer France auprès de PAI Partners.
  39. Conseil d’Altice dans le cadre de l’acquisition progressive du flottant de SFR et de sa décote.
  40. Conseil de Sandro Maje Claudie Pierlot, enseigne de prêt-à-porter de luxe, dans le cadre de l’introduction en Bourse du groupe sur Euronext Paris.
  41. Conseil de Quadrifolio France et de Codimmo dans le cadre du refinancement de leur dette.
  42. Conseil de Webhelp dans le cadre du refinancement de sa dette.
  43. Conseil du fonds d’investissement LBO France dans le cadre de l’acquisition de RG Safety, groupe spécialisé dans l’équipement de protection individuelle, auprès d’Abénex.
  44. Conseil d’Altice et SFR Group dans le cadre de l’OPE initiée par Altice visant l’intégralité des actions SFR Group non encore détenues par le groupe, soit environ 22 % du capital. L’opération valorise SFR à environ 11 milliards d’euros.
  45. Conseil de Comexposium dans le cadre de l’acquisition de SIAL.
  46. Conseil d’Alpha/Cooper Group (détenu par Charterhouse Capital Partners), groupe de conseil en stratégie, dans le cadre de l’acquisition de Vemedia, groupe spécialisé dans la production et la distribution de médicaments en vente libre, de compléments alimentaires et de dispositifs médicaux en Europe.
  47. Conseil du fonds d’investissement Eurazeo dans le cadre de l’acquisition du portefeuille hôtelier Grape Hospitality d’Accor et d’autres fonds d’investissement immobilier.
  48. Conseil de Numéricable – SFR dans le cadre de la structuration du refinancement la dette senior.
  49. Conseil de Numéricable – SFR, groupe de télécommunications français, dans le cadre de la structuration de l’ acquisition d’Altice Media Group France.
  50. Conseil de Numéricable – SFR, groupe de télécommunications français, dans le cadre de la structuration de l’acquisition des parts d’Altice auprès de Next Radio TV.
  51. Conseil de SCI Quadrans Est, société immobilière indirectement détenue par le détenteur d’Altice - Patrick Drahi, dans le cadre de l’acquisition de bureaux pour Next Radio TV, groupe média, afin d’héberger les équipes BFM TV et RMC radio.
  52. Conseil du fonds d’investissement Bridgepoint Development Capital dans le cadre de la cession du contrôle de Christian Liaigre, groupe spécialisé dans la décoration d’intérieur de luxe.
  53. Conseil de Quilvest, aux côtés de Bpifrance Investissement et des dirigeants, dans le cadre de l’acquisition de Sogetrel, intégrateur d’infrastructures de réseaux télécommunications, auprès d'Equistone Partners, d'Idinvest Partners, d'Ardian et de Capzanine.
  54. Conseil d’Altice dans le cadre de l’acquisition de Teads.
  55. Conseil des dirigeants et des actionnaires de Maison Francis Kurkdjian dans le cadre du rapprochement de Maison Francis Kurkdjian avec le groupe LVMH.
  56. Conseil de Charterhouse Capital Partners dans l’acquisition de Sagemcom.
  57. Conseil d’Altice et SFR Group dans le cadre de l’OPE initiée par Altice.
  58. Conseil de l’équipe dirigeante du groupe SMCP dans le cadre de l’entrée en négociation exclusive en vue de l’acquisition d’une participation majoritaire par le groupe Shandong Ruyi.
  59. Conseil du management de But dans le cadre de son acquisition du groupe par un consortium emmené par Clayton, Dubilier & Rice et WM Holding.
  60. Conseil d’Altice dans le cadre de l’acquisition de Cablevision.
  61. Conseil du management de la maison de couture française Pierre Balmain dans le cadre de l’acquisition du groupe par Mayhoola.
  62. Conseil de SFR dans le rachat de titres de presse.
  63. Conseil de Groupe News Participations dans le cadre de la structuration de l’offre publique de NextRadioTV.
  64. Conseil de Charterhouse Capital Partners dans le cadre de la structuration de l’acquisition du groupe pharmaceutique Français Cooper, auprès du fonds d’investissement Caravelle.
  65. Conseil de Webhelp dans le cadre de la structuration de l’acquisition de Webhelp par l’équipe de direction aux côtés de KKR, auprès de Charterhouse Capital Partners.
  66. Conseil d’Altice dans le cadre de l’acquisition du câblo-opérateur américain Cablevision, pour un montant de 17,7 milliards de dollars, aux côtés de BC Partners et de l’Office d’Investissement du RPC.
  67. Conseil d’Altice dans le cadre de l’acquisition du câblo-opérateur américain Suddenlink, pour un montant de 9,1 milliards de dollars, aux côtés de BC Partners et de l’Office d’Investissement du RPC.
  68. Conseil d’Altice et Numericable – SFR dans le cadre de la structuration d’une prise de participation de 20% au capital de Numericable-SFR, d’un montant de 9,3 milliards, détenue par Vivendi.
  69. Conseil d’Altice dans le cadre de la structuration de l’acquisition de Portugal Telecom, pour un montant de 7 milliards, auprès de l’opérateur brésilien Oi.
  70. Conseil d’Altice Media Group dans le cadre de la structuration de l’acquisition du groupe l’Express Roularta, groupe de presse français dont les publications comprennent L'Express, L'Expansion, Mieux Vivre votre Argent, Lire, Studio CinéLive, L'Étudiant et Point de Vue.
  71. Conseil d’Altice dans le cadre d’un accord de partenariat stratégique avec NextRadioTV.
  72. Conseil d’Outremer Telecom dans le cadre de la cession d’opérateurs mobile à la Réunion et à Mayotte au groupe Hirdjee implanté à Madagascar.
  73. Conseil de Charterhouse Capital Partners dans le cadre de la structuration de l’acquisition de Comexposium, à travers un partenariat avec la Chambre de Commerce de Paris.
  74. Conseil de LBO France dans la cession du Groupe WFS à Platinium Equity.
  75. Conseil d’Eurazeo dans le cadre de la structuration de l’entrée en bourse d’Elis.
  76. Conseil de LBO France dans le cadre de la structuration de la cession d’IKKS, marque de prêt-à-porter.
  77. Conseil d’Oaktree Capital Management dans le cadre la structuration de l’achat d’activités de traitement de l’eau auprès de Veolia en Israël.
  78. Conseil de Parquest Capital dans l’acquisition de l’équipementier Caillau auprès d’ING Belgique.
  79. Conseil du fondateur du groupe Rougnon et des dirigeants dans le cadre de la cession d’une participation minoritaire à EdRip.
  80. Conseil de Ludendo dans le cadre de la structuration de la cession de Hamleys à C.Banner International Holdings.
  81. Conseil des créateurs de "La Compagnie Boutique Airline", nouvelle compagnie régulière française uniquement classe affaires, à l'occasion de la constitution et de la structuration de la société, de la levée de fonds et de la location de ses deux premiers avions.
  82. Conseil de Numericable dans le cadre de la structuration de l’acquisition de SFR, le second opérateur des télécommunications en France (2014 – Opération M&A la plus médiatisée en Europe cette année).
  83. Conseil de Vivarte, détaillant de chaussures, dans le cadre d’une restructuration de dette (2014 – la restructuration de dette la plus importante en Europe cette année).
  84. Conseil de Materis et de Kerneos dans le cadre de la structuration de la cession de cette dernière à Astorg Partners.
  85. Conseil de Labeyrie Fine Foods (épicerie fine) et de son actionnaire LBO France dans le cadre de la structuration du refinancement à haut rendement de sa dette.
  86. Conseil du groupe Stago dans le cadre de la réorganisation de ses activités européennes.
  87. Conseil de Funecap lors de l’acquisition de la Société des Crématoriums de France (SCF).
  88. Conseil de LBO France dans le cadre de l’acquisition de Chryso, spécialisé dans la chimie pour matériaux de construction, auprès de Materis.
  89. Conseil de CVC Capital Partners dans le cadre de la structuration de l’acquisition du groupe Parex, spécialisé dans les matériaux pour le génie civil, les infrastructures et la construction, auprès de Materis.
  90. Conseil de Medi-Partenaires dans le cadre de la structuration de l’acquisition de Médipole Santé Sud (2014 – création du deuxième plus grand groupe privé d’hôpitaux).
  91. Conseil d’Elaïs Capital dans le cadre de la structuration de l’acquisition du groupe France Elévateur.
  92. Conseil de Daltys II dans le cadre de la structuration de l’acquisition de l’activité « distributeurs » de Coca Cola.
  93. Conseil de Charterhouse Capital Partners dans le cadre de la structuration de l’entrée en bourse d’Elior.
  94. Conseil de Ludendo dans le cadre de la structuration de l’acquisition du groupe Hamleys.

Formation

Université de Dijon

Université Paris II Panthéon-Assas

Inscriptions au Barreau

Barreau

  • Paris

Régulièrement recommandé et classé par les annuaires juridiques parmi les meilleurs avocats dans ses domaines de spécialisation.

2021

  • Figure dans le classement ITR World Tax Review en “Tax Leader – Highly regarded” pour le Contentieux fiscal (2021)

2020

  • Figure dans le classement Legal 500 EMEA, France – Tax, dans la catégorie “Leading individuals”. Pour ses clients et d’autres sources indépendantes “Laurent Borey is a tax guru recommended for his high level of creativity and communication and negotiation skills.” (2020).
  • Figure dans le classement Chambers Europe, France – Tax, en « Band 1 ». Pour ses clients et d’autres sources indépendantes, “Laurent Borey draws on deep experience in the sector to advise on the tax elements of complex refinancing transactions, investments and M&A transactions. His broad expertise extends to tax litigation and tax controversy matters. His clients laud him as ‘business-oriented’ and an ‘excellent technician.’"(2020)
  • Reconnu par le classement d’Option Droit & Affaires en droit fiscal (France) et figure dans le classement du bureau de Paris avec la note de 5 étoiles attribuée pour la catégorie « Cabinets d’avocats en fiscalité des transactions » (2020)

2019

  • Figure dans le classement Legal 500 EMEA, France – Tax, dans la catégorie “Leading individuals”. Selon ses clients et d’autres sources indépendantes, Laurent Borey est reconnu pour être “Extremely creative”. (2019)
  • Figure dans le classement Chambers Europe, France – Tax. Selon ses clients et d’autres sources indépendantes, Laurent Borey est reconnu pour “advice on the tax structuring of private equity and M&A transactions. He acted for Cooper-Vemedia on the structuring aspects of its EUR158 million acquisition of 12 pharmaceutical brands from Sanofi”. Un client a qualifié Laurent de “ solution-driven, smart and experienced, having done many tax structuring assignments in France on large and often complex transactions," et a ajouté que : "He is a pleasure to work with, a good communicator and a trusted adviser with a strong work ethic.”(2019)

2018

  • Reconnu par Best Lawyers (2018).
  • Reconnu par le classement du magazine Option Droit & Affaires en droit fiscal (France) et figure dans le classement du bureau de Paris avec la note de 5 étoiles attribuée pour la catégorie « Cabinets d’avocats en fiscalité des transaction », 3 étoiles pour la catégorie « Cabinets d’avocats en contentieux fiscal de l’entreprise et assistance au redressement » 3 étoiles pour la catégorie « Cabinets d’avocats en fiscalité des prix de transfert ». (2018)
  • Reconnu dans le classement ITR World Tax Review. Laurent Borey est décrit par les commentateurs ainsi “he is one of France's leading tax lawyers on private equity matters (fund structuring and transaction) representing private equity sponsors. He is singled out for his vast experience in the tax structuring of large, complex, cross-border M&A transactions and expertise in personal tax matters of top managers, tax audit and litigations".(2018)
  • Figure dans le classement Chambers Europe, France – Tax. Pour ses clients et d’autres sources indépendantes, Laurent Borey est “a ‘solution provider and an excellent technician,’ in addition to highlighting his ‘exceptional knowledge and ability to find solutions.’ He remains a market leader in tax law thanks to his expertise in M&A and private equity transactions taxation.” (2018)
  • Figure dans le classement Legal 500 EMEA, France – Tax. Pour ses clients et d’autres sources indépendantes “Laurent Borey stands out ‘for being an incredible tax expert and a deal facilitator who knows all the aspects of a transaction’ and is ‘excellent at mastering numbers’.” (2018)

2017

  • Reconnu par Best Lawyers (2017).
  • Figure dans le classement du magazine Décideurs parmi les avocats « Incontournables » dans la catégorie Capital Investissement et dans la catégorie droit fiscal – fiscalité des transactions (2017).
  • Figure dans le classement Chambers Europe, France – Tax. Pour ses clients et d’autres sources indépendantes Laurent Borey « focuses mostly on private equity transactions. He is a very good technician and facilitator. He will understand the main points and has a holistic view on the deal. He is very good to have around on the deal. He is very creative and can think outside of the box. He understands the market trends before everyone else. » (2017).
  • Figure dans le classement Legal 500 EMEA, France – Tax. Pour ses clients et d’autres sources indépendantes Laurent Borey, responsable du département fiscalité est « top notch » (2017).
  • Reconnu par le Magazine des Affaires comme premier avocat fiscaliste en France en raison du nombre de transactions dans lesquelles il est intervenu.
  • Reconnu par le classement du magazine Option Droit & Affaires et figure dans le classement du bureau de Paris avec la note de 5 étoiles attribuée pour la catégorie « cabinets d'avocats spécialisés dans les LBO, dont la plupart des opérations concernent des entreprises dont le chiffre d'affaires se situe entre 50 et 300 millions d'euros », et la note de 3 étoiles attribuée pour la catégorie « Conseil aux managers dans les opérations de LBO » (2017)

2016

  • Reconnu par Best Lawyers comme l'un des principaux praticiens de la fiscalité dans le monde depuis 2010. (2016)
  • Reconnu par Who’s Who Legal "From Mayer Brown Laurent Borey has advised and played a key role in many recent high-value international deals. He is recommended for offering "a personal service and a high standard of client care". (2016)
  • Figure dans le classement Chambers Europe, France – Tax. Pour ses clients et d’autres sources indépendantes Laurent Borey est connu pour ses compétences "in handling the tax aspects of private equity transactions". Une source présente sur le marché note qu’il possède "a standout reputation when it comes to private equity firms". Et elle le décrit comme "very dynamic". (2016)
  • Figure dans le classement Legal 500 EMEA, France – Tax. Pour ses clients et d’autres sources indépendantes Laurent Borey est "very creative and hardworking".(2016)
  • Figure dans le classement Legal 500 Paris – Tax. Selon les clients et d’autres sources indépendantes « L’équipe d’une dizaine d’avocats est dirigée par le très inventif Laurent Borey ». (2016)
  • Reconnu dans le classement ITR World Tax Review. Laurent Borey est décrit par les commentateurs ainsi "A key contact at Mayer Brown is Laurent Borey who leads the tax practice at the firm's offices in Paris. He leads a team which focuses on transactional work, with a particular reference to leveraged buy-outs (LBOs) M&A transactions and transfer pricing, as well as being extremely competent to offer counsel on various tax controversy issues, including dispute resolution and litigation".(2016)
  • Figure dans le classement du magazine Décideurs dans la catégorie droit fiscal – fiscalité des transactions parmi les avocats « Excellents » et dans la catégorie Structuration fiscale (LBO) parmi les avocats « Incontournables » (2016).

2015

  • Reconnu par Best Lawyers comme l'un des principaux praticiens de la fiscalité dans le monde depuis 2010. (2015)
  • Figure dans le classement Chambers Europe, France – Tax. Selon ses clients et d’autres sources indépendantes Laurent Borey  "advises both domestic and international businesses on the tax elements of a variety of transactions, including M&A, fund creation and real estate acquisitions». Une personne interrogée le décrit comme «the best tax practitioner in France as he is efficient, hardworking, experienced and very innovative".(2015)
  • Figure dans le classement Legal 500 EMEA, France – Tax. Selon ses clients et d’autres sources indépendantes "Practice head Laurent Borey shows « excellent strategic vision of a deal and forward-thinking". (2015)
  • Figure dans le classement Legal 500 Paris – Tax. Selon ses clients et d’autres sources indépendantes « Laurent Borey, qui dirige l’activité fiscale du cabinet, est salué pour son excellente vision stratégique et ses capacités d’anticipation » (2015)
  • Figure dans le classement du magazine Option Droit et Affaires « Mayer Brown dont Laurent Borey, responsable de l’équipe, s’est imposé sur un grand nombre de dossiers de fiscalité transactionnelle.» L’un de ses clients note « un travail exceptionnel, une qualité parfaite, un souci constant du détail et une capacité à modéliser les décisions fiscales, qui permet de mesurer les choix faits et les enjeux. » (2015)
  • Figure dans le classement du magazine Décideurs dans la catégorie droit fiscal – fiscalité des transactions parmi les avocats « Excellents » et dans la catégorie Structuration fiscale (LBO) parmi les avocats « Incontournables » (2015).

2014

  • Reconnu par Best Lawyers comme l'un des principaux praticiens de la fiscalité dans le monde depuis 2010. (2014)
  • Figure dans le classement Chambers Europe, France – Tax. Selon ses clients et d’autres sources indépendantes Laurent Borey « remains highly active and visible. His areas of focus include assisting clients with transactional work in private equity, and advising on the structuring aspects of fund creation and real estate transactions ». (2014)
  • Reconnu par le Magazine des Affaires comme l'un des meilleurs praticiens de la fiscalité en France. (2014)
  • Reconnu par Option Droit & Affaires (Option Finance) comme « Avocat de l’année » en France. (2014)
  • Figure dans le classement du magazine Décideurs dans la catégorie droit fiscal – fiscalité des transactions parmi les avocats « Excellent(s) » et dans la catégorie Structuration fiscale (LBO) parmi les avocats « Incontournable(s) » (2014).

2013

  • Reconnu par Best Lawyers comme l'un des principaux praticiens de la fiscalité dans le monde depuis 2010. (2013)
  • Figure dans le classement Chambers Europe, France – Tax. Selon ses clients et d’autres sources indépendantes Laurent Borey est décrit comme étant "creative, smart and always in the driving seat on deals. He is particularly noted for his expertise in private equity matters."(2013)
  • Figure dans le classement du magazine Décideurs dans la catégorie Structuration fiscale (LBO) parmi les avocats « Incontournable(s) » (2013).