Les députés ont adopté un amendement visant à garantir temporairement un taux de taxation de 30 % pour les bonus des gérants de fonds d'investissement venant à Paris. « Le texte ne tient pas compte des pratiques de marché en Grande-Bretagne, où les parts de « carried interest » sont souvent reçues gratuitement, à condition que le manager s’engage par ailleurs à coinvestir aux côtés du fonds. Il faudrait compléter l’amendement par cette précision, sans quoi il sera difficilement applicable » commente Benjamin Homo, associé du cabinet Mayer Brown.
Téléchargements –

Compétences liées

Domaines d’intervention –