Mayer Brown accompagne le management du groupe SMCP dans le cadre de l’introduction en bourse du groupe en vue de l’admission de ses actions aux négociations sur le marché réglementé d’Euronext Paris (compartiment A). Le prospectus a reçu le visa de l’Autorité des marchés financiers le 6 octobre 2017 et l’offre s’élève à un montant maximum d’environ 623 millions d’euros, incluant une augmentation de capital d’environ 127 millions d’euros. La première cotation a eu lieu ce jour.

La société est actuellement contrôlée par le groupe chinois Shandong Ruyi; à l’issue de l’introduction en bourse, Shandong Ruyi conservera environ 55 % du capital et le flottant s’élèvera à environ 38 % du capital (en cas d’exercice de l’option de surallocation).

SMCP est un acteur clé du marché mondial du prêt–à-porter et des accessoires avec un portefeuille composé de trois marques françaises de mode contemporaine - Sandro, Maje et Claudie Pierlot. Evelyne Chétrite et Judith Milgrom ont fondé respectivement Sandro et Maje à Paris, en 1984 et en 1998 et elles continuent à en assurer la direction artistique. Claudie Pierlot a été fondée en 1984 par Claudie Pierlot et a été acquise par le groupe SMCP en 2009. À fin juin 2017, les marques du groupe SMCP sont présentes à travers 36 pays dans le monde avec plus de 1200 points de vente. Au cours de la période de douze mois close le 31 décembre 2016, SMCP a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 786 millions d’euros et un EBITDA d’environ 129 millions d’euros.

Le cabinet a accompagné le management de SMCP sur différents sujets juridiques et fiscaux et notamment le débouclage de leur investissement réalisé en 2016 à l’occasion de la reprise du groupe par Shandong Ruyi et la mise en place d’un nouveau plan d’incentive du management dans le cadre de cette introduction en bourse.

L’équipe de Mayer Brown intervenant sur le dossier était composée de Jean-François Louit, associé, Caroline Lan, counsel, Pierre-Guillaume Sagnol, François Bossé-Cohic et Guimei Li sur les aspects corporate; Laurent Borey, Christopher Lalloz, associés et Nicolas Danan, sur les aspects fiscaux en France; James Williams sur les aspects fiscaux aux Etats-Unis; James Hill et Kitty Swanson sur les aspects fiscaux au Royaume-Uni; Pieter de Ridder sur les aspects fiscaux à Hong Kong; et Volker Junge et Susan Günther sur les aspects fiscaux en Allemagne.