Paris - Mayer Brown a conseillé le management de BUT, numéro deux de l’équipement de la maison en France, dans le cadre de l’acquisition du groupe par un consortium emmené par Clayton, Dubilier & Rice et WM Holding lié à son concurrent autrichien Lutz (dans le Top 5 des distributeurs de meubles en Europe).

Avec BUT, Lutz s'impose ainsi dans le Top 3 en France, l'un des marchés les plus importants d'Europe, où il n'avait pas réussi à s'implanter jusqu’à présent. Fin 2012, Lutz avait déjà été sur le point de racheter BUT.

Avec ses 303 magasins et un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros en 2015 (en croissance de 5,5 % sur un an), BUT s'est arrogé 13,1 % des ventes de meubles en France derrière Ikea (18,3 %) et Conforama (15,7 %).

Le management de BUT était conseillé par le cabinet Mayer Brown avec Alexandre Dejardin et Guillaume Kuperfils (associés) et Lou-Andréa Bouet sur les aspects juridiques ainsi que Laurent Borey, Christopher Lalloz (associés) et Paul de France en fiscalité.