Le 24 juin 2015, la Commission Européenne a infligé une amende totale de 115 millions d’euros à une dizaines d’entreprises actives dans le secteur du conditionnement alimentaire destinées à la vente au détail pour avoir participer à une entente. Les avocats du département Concurrence de Mayer Brown à Paris représentaient ONO Packaging, leader européen de l’emballage en polystyrène expansé, qui n’a pas été condamné à l’issue de l’enquête.